Navigateur obsolète

La version du navigateur Internet Explorer (IE) que vous utilisez est obsolète. Pour que le site Internet s’affiche correctement, il vous faut au moins la version IE 9


Télécharger gratuitement Internet Explorer

Histoire

1905: Fondation

Ouvrir une pâtisserie en 1905 à Trimbach, près d'Olten, ne s'est pas révélé être un bon choix du point de vue temporel et géographique. En raison d'une demande insuffisante, Friedrich Johann Wernli et ses deux fils ont abandonné après trois années leur tentative de se mettre à leur compte en ouvrant une viennoiserie.

Peu de temps après, son fils Fritz, âgé seulement de 17 ans, a pris son courage à deux mains et a rouvert l'entreprise paternelle en y injectant toutes ses économies.

 ↓ Plonge dans l'histoire de Wernli



1914: La percée

La percée s'est réellement produite en 1914. Les frères Fritz et Paul Wernli ont repris la pâtisserie de leur père et fondé la «Fabrique de biscuits des frères Wernli».

Une page de l'histoire économique suisse a commencé cette année-là.



1926: Ouvert à la nouveauté

Les frères Wernli ont développé leur pâtisserie pour en faire la première fabrique de biscuits semi-automatisée de Suisse. Les fours à la chaîne alimentés au gaz étaient conçus en premier lieu pour les biscuits secs comme les Petits Beurre.

Une année plus tard seulement, le premier gaufrier au monde alimenté au gaz a été installé dans la maison Wernli. Cet événement marqua la naissance de la Gaufrette Jura, dont la production débuta une année plus tard.

La représentation des trois sapins du Jura, en référence au blason de la ville d'Olten, figure encore aujourd'hui sur chaque paquet de Gaufrette Jura.



Wernli
1935: Progrès technique

Les fours à la chaîne cuisaient les biscuits sur un tapis roulant, de telle sorte que les emballeuses même les plus habiles n'arrivaient pas à tenir le rythme. En collaboration avec la société SIG de Neuhausen, une ligne de production a été spécialement conçue pour Wernli. Celle-ci a ensuite été vendue dans le monde entier sous le nom de GRA.

Peu de temps après ont été lancés les «Knuspergold», 27 petites gaufrettes fondantes pour seulement vingt centimes.

Pour la première fois, des produits alimentaires étaient conservés dans un film hermétique pour qu'ils restent croustillants. La valeur du petit cadeau est restée constante et il est parti à la conquête du monde: les bonnes idées valent leur pesant d'or.



Wernli
1948: Une concurrence féroce

Dans la bataille nationale, le concurrent Oulevay de Morges s'est imposé en tant que gagnant de la Seconde Guerre mondiale. Oulevay a investi dans de nouvelles installations qui ont coûté une fortune et presque menacé l'existence des frères Wernli. Les nouveaux «Oulevay Cookies» à prix bas ont envahi la Suisse. On était à la recherche d'idées.

C'est à cette époque qu'a été créé le logo rouge de Wernli, une garantie de qualité qui figure encore aujourd'hui sur tous les emballages. Depuis 1948, cette écriture donne son visage à la marque.



Wernli
1958: Un classique

En 1958, Wernli a créé avec Japonais un biscuit qui a surpassé tout ce qui avait été fait jusqu'à présent. Ce fin biscuit meringué fourré de crème praliné et recouvert d'éclats d'amandes est le fruit d'une recette de pâtisserie traditionnelle très appréciée et n'était jusqu'alors disponible que dans les meilleures pâtisseries.

Un nouveau classique a ainsi vu le jour.



Wernli
1965: L'émergence

A cette époque où la télévision en était à ses balbutiements et où les Suisses étaient encore subjugués par les nouvelles en noir et blanc dans les restaurants et les cafés, Wernli a été la première entreprise du secteur à concevoir un spot TV. Le succès a été foudroyant.

Der Erfolg war überwältigend. Ein Jahr zuvor lancierte Wernli einen weiteren Klassiker. In Anlehnung an die beliebte Zwischenverpflegung Brot mit einem Stück Schokolade kreierte Fritz Wernli das heute beliebteste Biscuit der Schweiz: das Choco Petit Beurre.

Spot Wernli

Premier spot publicitaire Wernli (1965)



Wernli
1972: Union des rivaux

D'après les témoignages, c'est par hasard que Fritz Wernli jun. et son rival Jean-Pierre Oulevay de Morges se sont croisés sur le pont sur l'Aare à Olten.

Cette rencontre est entrée dans l'histoire des deux entreprises. En effet, il a été décidé sur le pont d'une collaboration, scellée par une poignée de main, et les rivaux se sont associés en 1972 pour former la holding Interbiscuit.



Wernli
1982: Leader du marché

A la fin des années 70, Wernli produit une série de spots pour la télévision suisse qui se caractérisent par une facture particulièrement légère et orientée sur les dialogues.

C'est à cette époque également que le fameux slogan «C'est Wernlicieux» a vu le jour; la notoriété et la sympathie ont quasiment atteint les 100% et ce presque du jour au lendemain.

Wernli a ainsi pu devenir le leader du marché suisse en 1982.

Spot Wernli

Gaufrette Jura – c'est Wernlicieux (1978, en allemand)



1990: Guide Wernli & Tout frais sortis du four (en allemand)



Wernli
1992: Concentrer les forces

La fabrique de biscuits la plus moderne d'Europe a été construite à Trimbach en 1992.

Depuis lors, l'entreprise dispose d'un système de production combiné et efficace qui lui permet de consolider encore sa position de leader sur le marché.

Peu de temps après, Oulevay a fermé sa propre société de production à Morges. Wernli a repris la marque en elle-même six années plus tard. Les produits à succès d'Oulevay (p. ex. Chocoly et Florentin) ont été intégrés à l'assortiment de Wernli.



2001: Le nouvel original de Wernli (en allemand)

Petit Flirt – le nouvel original de Wernli



2002: Bagarre lors du café



Wernli
2003: Prix de l'entrepreneur de Soleure

Le prix de l'entrepreneur de Soleure a été attribué à la société Wernli en 2003.

Le jury a choisi notre entreprise de tradition parce que pendant un siècle, nous n'avons cessé de faire nos preuves sur des marchés âprement disputés en misant sur la constance et l'innovation.



2008: Rachat par HUG SA

En mai 2008, l'entreprise familiale HUG fondée à Lucerne en 1877 rachète Wernli. HUG est dirigé par la 4e génération de la famille en les personnes d'Andreas et Werner Hug et obtient par ce rachat le «pied chocolat» qui lui manquait encore.

La marque Wernli est conservé. Grâce à une distribution commune, la pérennité et le succès des deux marques sont assurés.



2011:En hauteur, c’est bien meilleur.

HUG utilise des cookies pour optimiser la conception et l'amélioration continue de son site Internet. En continuant, vous consentez à l'utilisation de cookies. En savoir plus